Les cultures et traditions

Comme je l’ai expliqué dans le descriptif la Côte possède une très grande palette d’ethnie et chacune possède sa coutume, sa tradition et sa culture. Je ne pourrais malheureusement pas les faire toute mais une en particulier sera porter en lumière, il s’agit des Akans plus encore le Baoulés.

Pourquoi le Baoulé?Description de cette image, également commentée ci-après

Tout d’abord j’en suis issue (pas de risque de me tromper :-D) ensuite je trouve (pour ne pas me vanter) que c’est une ethnie chargé d’histoire et pour finir elle est majoritaire sur le territoire Ivoirien.

L’origine du Baoulé

Les Baoulés font partis du groupe Akans originaire du Ghana qui s’installent au 18 ème siècle en Côte d’Ivoire. Alors qu’elle faisait fuir son peuple du Ghana, la reine Abla Pokou

Résultat de recherche d'images pour "abla pokou"
Sacrifice d’une mère pour son peuple

fit le sacrifice de l’un des ses fils afin de traverser le fleuve. Ainsi est né le Baoulé qui a l’origine était « Ba ou li » (l’enfant est mort)

Sur ce lien vous pourrez apprendre encore plus sur mon ethnie, des choses très ludiques, poignantes, logiques et rigolotes (https://fr.wikipedia.org/wiki/Baoul%C3%A9s)

La place de la femme chez les Baoulés

La femme est le centre de la société traditionnelle Baoulé. En tant que génitrice, elle symbolise la renaissance et de la survie de l’humanité. La femme comme épouse est l’élément organisateur et stabilisateur du foyer. La femme entant que mère joue un rôle très important dans l’éducation des enfants surtout dans les foyers polygames où sont constitués des cellules autonomes. Elle matérialise la douceur, la compréhension et un refuge pour l’enfant par rapport à l’homme qui s’identifie au fouet et à la brutalité. C’est à la femme que l’on fait appelle quand il s’agit de conjurer les mauvais sorts qui menacent la communauté. Elle est symbole de puissance. La femme est admise dans la société traditionnelle de par ses multiples tâches et dépenses (travaux champêtres, domestiques et de maternités). Discrète et effacée en public au profit de l’homme, elle demeure l’âme de la société Baoulé. Le fait également que la succession au trône soit ouverte aux femmes, est une manifestation éclatante de l’égalité entre l’homme et la femme.

 

Je m’arrête pour aujourd’hui là parce qu’il y a énormément de chose à vous révéler concernant cette culture, j’espère avoir donné envie pour un prochain article.

Résultat de recherche d'images pour "emoticone gratuit"